Accueil À propos Déneigement Entretien paysager Fertilisation de la pelouse Taille d'arbustes et de haies Soumission Promotions Actualites Nous joindre

Avis important - Covid-19

Actualités

Est-ce que la fertilisation de la pelouse en vaut vraiment le coup ?

13 mai 2020

Une belle pelouse dense et verte : n’est-ce pas là, l’une des grandes fiertés de tout jardinier qui se respecte ? Avec un peu de travail, un tel résultat est relativement facile à obtenir. L’entretien annuel passe par différentes phases : éliminer la mousse, arroser son terrain, le tondre… mais aussi le fertiliser. Les pouces verts se demandent souvent si la fertilisation vaut vraiment le coup ? La réponse est oui, sans aucun doute.

Et comme toutes les étapes citées, le faire régulièrement et à une période adaptée, vous épargnera de gros efforts plus tard. Vous savez donc comment éviter que votre pelouse soit abîmée, jaunâtre et peu fournie : en épandant du compost ou de l’engrais.

Mais pourquoi la fertilisation est-elle si importante ? Découvrez ses vertus insoupçonnées.

Combler les carences

Dans un monde idéal, votre pelouse est implantée sur un sol adéquat, aéré, et bénéficie d’apports réguliers en lumière, oxygène, eau et éléments minéraux. Malheureusement, dans la majorité des cas, la terre n’est pas assez riche, ce qui entraine des carences. La fertiliser vient combler ses besoins en éléments minéraux pour optimiser son développement, de façon durable.

Limiter les mauvaises herbes… et les dégâts des insectes

La nature a horreur du vide, n’est-ce pas ? Pas étonnant alors de repérer des mauvaises herbes sur un gazon affaibli. En le nourrissant, vous le rendez plus dense, et laissez moins de place aux plantes indésirables. Une solution naturelle et écologique pour vous débarrasser des pissenlits !

Décidément, la densité peut régler bon nombre de désagréments. Prenons les insectes par exemple. Vous ne pouvez pas les empêcher de s’installer et d’être responsables de quelques dommages. Mais si votre pelouse est bien nourrie, elle sera aussi plus résistante et se rétablira plus vite !

Augmenter sa tolérance vis-à-vis de la météo

Chaleur et sécheresse sont aussi des ennemis d’un gazon en santé. Tributaires de la météo, vous avez également peu de moyens de contrer ses caprices. Tel un cercle vertueux, une bonne nutrition contribue à développer le système racinaire. Ainsi, bien implanté dans le sol, il est capable de trouver les moindres particules d’eau dans le sol, et de survivre aux épisodes de canicule.

Quand fertiliser ?

Pour être réellement efficace, fertilisez votre pelouse lors de ses périodes de croissance active. Autrement, vous augmentez les risques de pollution, puisque l’engrais ne sera pas absorbé. En mars, on stimule la croissance, et en octobre, on se préparer pour l’hiver. Certains spécialistes recommandent aussi d’ajouter juin au calendrier, car l’herbe pousse plus vite, et est très sollicitée en été.

Vous constaterez que de nombreux produits sont disponibles sur le marché. Sachez également que des alternatives et astuces écologiques existent, et sont tout aussi efficaces que leurs cousines chimiques. Faire appel aux engrais biologiques ou naturels (compost, marc de café, cendre de bois), utiliser un épandeur, profiter des résidus de tonte comme source de phosphore, ne pas fertiliser en cas de sécheresse ou juste avant un orage… Autant de pratiques écoresponsables et logiques pour vous, qui avez à cœur le bien-être de votre carré vert !

Sources 

Weed Man. Bonnes raisons de fertiliser son gazon. 2016.

STIHL. Pourquoi fertiliser la pelouse, et quand le faire ?

Jardinier paresseux. Conseil pour fertiliser votre pelouse de manière écologique. 2017.