Accueil À propos Déneigement Entretien paysager Fertilisation de la pelouse Taille d'arbustes et de haies Soumission Emplois Actualites Nous joindre

Avis important - Covid-19

Actualités

Comment prendre soin de sa pelouse en période de canicule ?

10 août 2020

Nous ne sommes pas les seuls à souffrir de la chaleur. Notre pelouse - si verte et drue au printemps - s’altère et commence à ressembler à de la paille. La couleur jaune, caractéristique de cette période délicate n’est fort heureusement pas synonyme de décomposition, mais de dormance. Bien qu’elle pâtisse du soleil et de la sécheresse, la pelouse peut repartir sous les meilleurs hospices dès le retour de la pluie… à condition de bien l’entretenir.

Comment prendre soin de sa pelouse lors des canicules, tout en évitant la surconsommation d’eau potable ? Tout est une question de bonnes habitudes à prendre et à garder, pour l’aider à survivre durant cette saison exigeante.

Ne pas tondre à ras

La hauteur idéale de la pelouse en plein été devrait être comprise entre 8 et 10 cm (soit environ 4 pouces). Ainsi, le sol se maintient à une certaine fraîcheur et s’assèche moins rapidement.

Laisser les résidus de tonte en place

Même si le rendu est plus ou moins esthétique, sachez que les résidus de tonte apportent leur lot de nutriments à votre pelouse et améliorent sa résistance aux canicules.

Préparer l’été dès le printemps

L’apport d’engrais au printemps – entre avril et mai – est sans conteste à privilégier pour renforcer la pelouse et la préparer aux importantes chaleurs. En revanche, mieux vaut éviter de le faire pendant les mois d’été, car les cycles de dormance vont empêcher une absorption adéquate.

Optimiser l’arrosage

L’arrosage devient tout un art en été ! En premier lieu, privilégiez une irrigation tôt le matin ou en fin de journée pour limiter les pertes d’eau par évaporation. Utilisez la fonction « pluie » de votre tuyau ou de votre système d’arrosage, afin d’atteindre les couches de terre plus profondes. Finalement, pour un résultat optimal, vous devrez consacrer entre 30 et 45 minutes à cette tâche, qui devra se répéter au maximum deux fois par semaine en cas de forte chaleur.

Tirer profit des tourniquets d’arrosage

Faciles à mettre en place et relativement abordables, les tourniquets misent sur un arrosage homogène et automatique en cas d’absence. Ils présentent un autre avantage, et non des moindres : celui de réduire votre consommation d’eau. Prenez cependant le temps de l’orienter correctement, afin qu’il n’imbibe pas davantage votre allée de béton que votre jardin.

Éviter de piétiner votre pelouse

Pour éviter de fragiliser les brins déjà rendus vulnérables par la sécheresse et la dormance, vous ne devriez pas marcher sur votre herbe. Votre sol retrouvera ainsi plus rapidement sa vigueur, et votre pelouse, sa belle couleur verte !